• You are here:

Le gouvernement de la République Dominicaine a mis en vigueur un Manuel de procédures pour tsunami

The Dominican Republic government put into effect Tsunami Procedures Manual

 

Le gouvernement de la République Dominicaine, avec le soutien des Nations Unies, mis en vigueur le manuel des procédures opérationnelles permanentes (POP) pour sauver des vies et prévenir la perte de propriété en cas de tsunamis.

 

Lors d'une cérémonie tenue le lundi 27 Octobre à la Maison des Nations Unies, des représentants du Centre des opérations d'urgence (COE), l'Université de sismologie de l'Institut (ISU-UASD) et l'Office national de météorologie (de ONAMET) se sont engagés à assurer par la mise en œuvre du manuel définit les rôles de chaque entité dans le cas de tsunamis.

 

Cette activité est soutenue par la COI / UNESCO et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans le cadre du projet "Les communautés résilientes séismes et les tsunamis à Puerto Plata" qui est financé par la Direction générale de l'aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne et l'ONG espagnole Anesvad.

 

La représentante et résidente adjointe du PNUD, Luciana Mermet, a annoncé le jeudi 30 Octobre un exercice d'évacuation a Puerto Plata, avec l'equipe "Action tsunami " et le secteur de l'éducation. L'objectif sera d'évacuer plus de deux mille élèves de cinq écoles de Puerto Plata qui sont situés dans les zones vulnérables aux tremblements de terre et tsunamis.

 

Mermet a partagé la table d'honneur avec le directeur adjoint du Centre des opérations d'urgence, Edwin Olivares, directeur ONAMET Gloria Ceballos, le représentant de l'ISOU, Félix Martinez, l'officiel de programme de la Commission européenne, Gina Sosa, le coordinateur de la Unité de gestion des risques du ministère de l'Éducation, Milagros Yost, le représentant de la Commission nationale d'urgence, José Alcantara et le professeur Miguel Llivina du bureau de l'UNESCO a la Havane.

 

 

EXERCISE NEAMWave 14

NEAMTWS Secretariat is launching its Second Tsunami Warning and Communication Exercise (NEAMWave 14) for the North-Eastern Atlantic, the Mediterranean, and Connected Seas Region that will take place from 28 to 30 October.

Twenty-one countries out of the 39 involved in ICG/NEAMTWS will participate in the Exercise bringing them the opportunity to test the efficiency of the communication systems in charge of transmitting tsunami alerts and, in some countries, to ensure that the authorities in charge of public safety are prepared to face such a threat.

In order to prepare the participants and to inform the population, the Exercise Team has prepared the Manual Tsunami Warning and Communication Exercise. The NEAMTWS Secretariat has developed the flyer Exercise NEAMWave 14.

For more information, please visit:

 

ts-114 with borders 

 

Exercise NEAMWAVE 14: A tsunami warning and communication exercise for the North-Eastern Atlantic,
the Mediterranean, and Connected Seas Region, 28-30 October 2014, volume I: manual

 

portada web neamwave 14

 

Flyer: Exercise NEAMWAVE 14: A Tsunami Warning and Communication Exercise
for the North-Eastern Atlantic, the Mediterranean, and Connected Seas Region,
28-30 October 2014

 

 

The second edition of the Post-Tsunami Survey Field Guide has been realeased

The second edition of the Post Tsunami Survey Manual has been released by UNESCO’s Intergovernmental Oceanographic Commission (IOC).   

This new Field Guide addresses developments in the tsunami field since 1998, and the expansion of International Tsunami Survey Team (ITST) efforts into disciplines and technologies not covered in the first Guide.  The Guide provides a flexible framework for undertaking post-tsunami surveys, their guiding principles, and protocols and a set of best practices and templates for individuals and groups considering forming, or participating, in post-tsunami surveys. 

 

mg-37-2nd edition 

It can be downloaded at http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002294/229456E.pdf

Print copies are available from Patrice Boned (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) or Thorkild Aarup (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)  
 

Troisième session d'ateliers communautaires sur la Préparation et la réponse face aux Tsunamis en République dominicaine

Deux ateliers de formation sur la préparation et réponse face aux tsunamis ont eu lieu à Saint-Domingue et Las Terrenas en République Dominicaine en Juillet 2014, du 14 au 15 et du 17 au 18 respectivement. Les ateliers ont été organisés par la Fondation mondiale pour la démocratie et le développement (FUNGLODE), à travers son Centre pour la sécurité et la défense, ainsi que par les municipalités du District national et de Las Terrenas. Plus de 250 participants à savoir, d'associations de quartier, les pompiers, la protection civile, la police, la Croix-Rouge, les écoles, les gouvernements locaux, les organisations confessionnelles, les associations de l'hôtel et du secteur privé ont bénéficié des conférences et des exercices. L'objectif était d'encourager la mise en place de mesures de prévention à travers l'éducation, de définir les procédures et favoriser une culture de la prévention des catastrophes en responsabilisant les institutions locales et les quartiers, ce que donne comme résultat la protection de la vie, des biens et des moyens de subsistance en cas de tsunami.


La formation comprenait des présentations et trois exercices pratiques sur la cartographie d'évacuation tsunami, les Procédures opérationnelles normales des organisations et de la communauté ainsi qu’un exercice de table de scénarios sud et nord en cas de tremblement de terre / tsunami en République Dominicaine. L'atelier a été menée par une équipe de 8 formateurs de Puerto Rico et la République Dominicaine, l'Organisation météorologique nationale, le Centre des opérations d'urgence, la Protection civile, la Commission nationale d'urgence, Global Matrix Engineering, le Réseau sismique de Porto Rico, le Programme d'alerte aux tsunamis dans les Caraïbes (NWS / NOAA) avec le soutien de l'Association des médias dominicains et de la COI / UNESCO. C'était la troisième fois que FUNGLODE a accueilli cette formation en République dominicaine depuis 2012.

ÉVALUATION DES ALÉAS CÔTIERS, VULNERABILITÉ ET RISQUE POUR LA CÔTE D'OMAN

L'évaluation des aléas côtiers, de la vulnérabilité et des risques pour la côte d'Oman, réalisée par l'Institut Hydraulique de l’environnement de l'Université de Cantabrie (IHC) couvre deux résolutions différentes: 1) l'évaluation globale des risques le long de la côte d'Oman. 2) l'évaluation du risque détaillé pour 9 villes (Sohar, Wudam, Sawadi, Mascate, Quriyat, Sur, Masirah, Al Duqm, et Salalah).  


 

L'objectif principal est le développement du Système d'évaluation des risques multi-menaces (MHRAS) répondant à DEUX risques spécifiques: les tsunamis et les ondes de tempête. Le MHRAS fournira:

1. La base de données des scénarios pour alimenter le système d'alerte précoce multi-menace que le gouvernement d'Oman met actuellement en œuvre soutenu par la COI-UNESCO pour la protection de la population et des biens lors d'un événement.

2. Des cartes de danger, vulnérabilité et risque de tsunami et des ondes de tempête, les outils de base pour élaborer une planification sûre pour le territoire et la gestion du littoral; y compris un atlas des mesures d'atténuation des risques.

Outre la plateforme MHRAS, le travail effectué par IHC comprend deux composants additionnels, le premier d'entre eux étant le développement d'un ensemble d'outils de prévision saisonnier et de court terme pour le climat maritime régulier et les cyclones tropicaux. Le transfert de technologies est un autre élément important du projet. Afin de former plusieurs membres du service météorologique d'Oman dans les modèles numériques et les méthodes de travail développées par IHC,  l’évaluation de la menace, la vulnérabilité et les risques, un ensemble d'ateliers ont été inclus dans le cadre du projet.

Deuxième atelier sur les procédures opérationnelles normales pour les systèmes d'alerte rapide aux tsunamis, du Système national d'alerte précoce multi menaces d'Oman

La Direction générale de la météorologie et de navigation aérienne / Autorité publique pour l'aviation civile d'Oman (DGMAN / PACA), en collaboration avec la COI de l'UNESCO a tenu le deuxième atelier de SOP Juin 8-9 2014. Le second Atelier de Procédure opérationnelles normales (SOP par son acronyme en anglais) a réuni 43 participants de différents responsables gouvernementales impliqués dans le système national d'alertes multirisques (NMHEWS) que le Sultanat d' Oman développe. Le deuxième atelier de SOP a été officiellement inauguré sous les auspices de M. Abdul Rahim al Harmi, le président du Comité national de pilotage du NMHEWS et le contact national tsunami du Groupe intergouvernemental de coordination du Système d'alerte aux tsunamis et de mitigation dans l'océan Indien (GIC/IOTWS), pour le Sultanat d'Oman.Opening of the 2nd SOP Workshop for the Oman National Multi-Hazard Early Warning System, 8-9 June 2014, Muscat - Oman Photo by Mr. Ibrahim al Barsdi of DGMAN, Oman

Le premier jour de l'atelier, le Dr. Juma al Maskari ; Sous-Directeur général de la météorologie de la PACA et le président du Comité technique de NMHEWS, a résumé, dans son discours d'ouverture, les résultats du premier atelier de SOP en Octobre 2013. Il a informé que la phase 1 du développement de NMHEWS en est au stade final, et l'inauguration du système est prévue en Mars 2015, suivi par une conférence internationale sur les tsunamis et la dixième réunion du GIC/IOTWS. Les représentants de la DGMAN ont présenté les progrès du développement des NMHEWS, le plan d'action, et l'état de l'élaboration des SOP. Le chef du secrétariat du GIC/IOTWS, Mr. Tony Elliott a présenté le Système d'alerte et d'atténuation aux tsunamis dans l'océan Indien (IOTWS) ainsi que les Prestataires régionaux de services relatifs aux tsunamis (RTSPS par son acronyme en anglais). Il a aussi présenté sur les SOP pour les Centres d'alerte aux tsunamis. Le chef du Centre d'information sur les tsunamis de l'océan Indien (IOTIC), M. Ardito Kodijat, a fait une présentation sur les services fournis par IOTIC. Le deuxième jour de l'atelier, Ardito Kodijat a fait un exposé sur la préparation communautaire en mettant l'accent sur la planification de l'évacuation. Les Principes de l'alerte rapide intégrée face aux tsunamis et les outils d'aide à la décision pour l'alerte aux tsunamis (en anglais, les « Decision Support Tools ») ont été présentés par le coordonnateur de la COI de l'UNESCO pour le projet NMHEWS, le Dr Fauzi.
Durant la deuxième partie de la 2e journée, les participants ont été divisés en 7 groupes, afin de faire des exercices sur le développement des SOP pour l'intervention d'urgence en cas de tsunami en utilisant les outils de modèle de ligne de temps. Chaque groupe a ensuite été invité à présenter leurs SOP aux autres groups.
A la clôture de l'atelier, les participants ont convenu de continuer à travailler sur leurs Procédure opérationnelles normales et de préparer leur intégration dans l'objectif national de réduction du risque de tsunami, surtout compte tenu du calendrier d'achèvement de MNMHEWS courant Mars 2015.

Hosted by:
UNESCO/IOC Project Office for IODE Oostende, Belgium
© 2014 IOC/UNESCO
1 rue Miollis, 75732 Paris Cedex 15, France | Tel: +33 1 45 68 39 84 | Fax: +33 1 45 68 58 12